LA CONFERENCE INTERNATIONALE DES ONG

12/14 Décembre 2016

Le ZONTA INTERNATIONAL était présent à la Conférence Internationale des ONG grâce à son équipe du comité UN pour l’UNESCO. Cette conférence s’est tenue en décembre 2016 à l’UNESCO. La Présidente Internationale du Zonta, Maria Honig Schoug, a pu intervenir dans les discussions.

Cet évènement international qui réunit plus de 250 participants, 120 ONG, des observateurs et des représentants de pays membres, a travaillé pendant 3 jours sur « la révolution numérique avec ses dangers, ses défis et ses opportunités pour les ONG »

Voir site des Zonta Clubs de France

LIRE PLUS                                                         CONCLUSIONS

Lettre du Plaidoyer (Area 02) : N°14

Hommage à Simone Veil

♦ Femme & Entreprise : Les candidatures au prix Business with Attitude
♦ Education : Le clitoris pour la première fois bien représenté dans un livre scolaire
♦ Parité en entreprise : Marlène Schiappa affiche les mauvais élèves
♦ Santé : La pilule contraceptive est-elle dangereuse?
♦ Société : Cinq choses à savoir sur la PMA en France
♦ Pourquoi de jeunes françaises sont séduites par le djihad
♦ Sexisme : Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, s’attaque au sexisme des sacs Auchan
♦ Agressions sexuelles dans les transports : le numéro à connaître pour donner l’alerte
♦ Transport genré : « wagon-femmes » et taxigirl, les bonnes solutions ?
♦ « Le viol »sur France 3, l’histoire d’un combat.
♦ Viol, agression sexuelle : ce que dit la loi.

OBJECTIF N°5 DES NATIONS UNIES : En savoir plus

En Septembre 2015, l’Agenda 2030 pour le Développement durable a été adopté par l’Assemblée générale des Nations unies au cours de leur dernier sommet l’Objectif N° 5 : Réaliser l’égalité des genres et permettre l’autonomisation des femmes et des filles, dans le droit fil de la mission, de la vision et du thème du Zonta.

La réalisation de cet objectif est une condition sine qua non pour atteindre les 16 autres objectifs. Pour parvenir à l’égalité des genres, les États membres ont proposé ce qui suit :
 mettre fin à toutes les formes de violence contre les femmes et les filles ,
 mettre fin à toutes les pratiques et traditions qui peuvent nuire à la santé physique, mentale et sexuelle des femmes et des filles,
 reconnaître et valoriser le travail des femmes à la maison ,
 encourager les femmes et les filles à saisir les opportunités pour participer aux sphères politiques, économiques et publiques,
 protéger les droits des femmes en matière de santé sexuelle et reproductive,
 et promouvoir des politiques et des lois visant à assurer l’égalité des genres.